blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

mapage

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Pour vivre de sa passion - mon blog  vous renseigne sur les croyances des peuples et découvrir les mystères du monde ( S

Pour vivre de sa passion - mon blog vous renseigne sur les croyances des peuples et découvrir les mystères du monde ( Supra ) - de l'au-delà... Pas sérierieux,euse s'abstenir merci ! cordialement.. bruno mafrica

Blog dans la catégorie :
Moi

 

Blogs favoris

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

mapage

L'année 2017 - Thème N°4

Le 29/03/2017

 
Avril/Mai : Dans le parcour suivant.L’emblème symbolique attribut destiné à représenter le Mea-culpa.Pour calmer les choses,il faut avouer la vérité et reconnaître les torts séculaire de la miséré qui régne continuellement dans ce Monde. La carte N°2-montre a protéger les peuples rapidement de celui qui cherche a s’enrichir de manière progressivement et imprévisible,au détriment d’autrui;avant que la colère accumulée produira la foudre et l'orage par des affrontements.

Depuis 2011 La scoumoune par malédiction c’est installé ( Les précarités envahissantes )constante.Continue encore et toujours a créer les conflits et les désaccords entre les peuples.


limoges le 29/03/2017  bruno mafrica

 

L’hérédité

Le 29/03/2017

 
L'emblème du XVIe siècle - L'époque de Noblesse Oublié

 

web - mes pages pratiques

Le 28/03/2017

 
#1 ( itinéraire europe )     http://www.cartesfrance.fr/satellite/   
  

 

Notre vie-le début du commencement

Le 27/03/2017

Le miracle de la réincarnation 

 

La vie après la mort

Le 27/03/2017

Les mystères de la vie après la mort:
 

Comment peut-il y avoir quelque chose après la mort?Si le corps est mort, comment reste t-il quelque chose de nous?.Les objections de ceux qui croient qu'il n'y a rien après la mort,les"matérialistes.Au cœur de l'homme,n'y a t-il pas une peur secrète devant le mystère de l'éternité.Mais la réincarnation,n'est-ce pas aussi une vie après la mort?Est-il possible d'avoir plusieurs vies successives?La vie éternelle,qu'est-ce que c'est?Comment vivrons nous?Quelles relations pouvons-nous avoir avec ceux qui sont au ciel?.Que pouvons-nous faire pour ceux qui sont morts?.La vie après la mort?.C'est une question que tout le monde se pose.Certains disent:"il y a peut-être quelque chose,on verra bien quand j'en serai là.Pourquoi m'inquiéter aujourd'hui?.D'autres passent toute leur vie à préparer cette rencontre de l'au-delà,à préparer l'éternité,tellement c'est important.Mais tous sans doute nous avons de la répugnance à penser à la mort,car nous sommes faits pour la vie.Voilà pourquoi il est bien utile d'éclairer ce que nous pouvons savoir de la vie après la mort.Parmi des réponses si différentes qui nous sont proposées,que croire, qui croire?Les matérialistes,les "athées",disent "tout est fini à la mort,il n'y a que le monde qui continue à tourner.Les tenants de la réincarnation disent "Il y a plusieurs vies successives,jusqu'à ce qu'on devienne le Grand Tout et qu'on ne respire plus la vie."Les peuples croient qu'après cette vie il y a une vie éternelle de bonheur en particulier disent que nous ressusciterons par l'esprit qui possedent un nouveaux corps.Plusieurs peuples ont parlé d'expériences de "Vie après la mort.D'après les témoignages recueillis dans ces livres certaines personnes malades,souvent en phase post-opératoire,dans un état très critique, sont morts et on l'a constaté biologiquement.Et puis après quelque temps,on s'aperçoit qu'ils reprennent vie.Elles ont été interrogés pour savoir ce qu'ils ont éprouvé dans le temps où ils ont paru morts.On a été étonné de constater une grande similitude.En général ces personnes ont éprouvé une existence"en dehors de leur corps" qu'ils pouvaient contempler en spectateurs.Et ce que rapportent la majorité de ceux qui ont fait cette expérience,c'est qu'ils ont eu une confrontation avec un être lumineux et miséricordieux.L'image et l'identité de cet être varient,mais il est d'autant moins précis que les personnes sont peu ou pas croyantes.Et pourtant la confrontation à un jugement miséricordieux,à une bonté,semble la même.Il faut reconnaître néanmoins,quel que soit l'intérêt et la valeur de ces témoignages qu'ils se rapportent à une expérience "aux frontières de la vie et de la mort." En effet toutes ces personnes ont recommencé à vivre comme nous,et c'est pour cela qu'elles peuvent nous en parler.Ainsi on peut penser que l'Être mystérieux de cette rencontre"leur a peut-être donné un avertissement, une interrogation, une nouvelle chance,un encouragement à vivre la bonté et le bien; mais il s'agit bien de la reprise,de la continuation identique de la même vie que ces personnes avaient parmi nous auparavant.Il y a pourtant quelque chose peut-être à accepter de ces témoignages:aux limites extrêmes de la vie corporelle peut se révéler de façon plus frappante que notre corps n'est pas tout de nous,qu'une fine pointe de notre être est capable de s'interroger sur son corps,sur sa vie, sur son destin.Est-ce l'âme ?.C'est là une question essentielle.Contrairement à ce que croient les matérialistes,il est bien certain que notre existence"matérielle biologique"ne peut pas exprimer tout de nous-mêmes.Il n'est pas logique de réduire aux limites propres de la biologie notre vie dans ce qu'elle a de plus profond,nos aspirations les plus vraies,notre désir du beau et du bon et le sens que nous avons d'une destinée ultime.Ce n'est pas si difficile à comprendre.Prenons un exemple:Un homme peut aimer une femme avec son corps.Mais il est faux de dire que c'est seulement avec son corps qu'il peut l'aimer.Et ceux qui limitent l'amour au corps sont méprisés.Le véritable amour,cela va plus loin, plus profond.Et c'est plus durable. Aimer en vérité,c'est aimer non seulement de tout son corps,mais de tout son cœur, avec toutes les puissances de l'âme.C'est aimer l'autre pour l'autre.C'est vouloir son bonheur plus que tout.C'est s'oublier pour aimer,et c'est aimer pour toujours.Le bonheur aussi. L'homme est fait pour le bonheur:comment serions-nous malheureux si nous n'avions aucune idée, aucun désir du bonheur?Et si nous éprouvons du bonheur,que désirons-nous?non pas simplement que continue l'occasion qui nous a procuré du bonheur,mais que le fait d'être heureux dure toujours,quelle qu'en soit la raison.Il y a donc quelque chose en nous qui va plus loin que le corps,qui est fait pour désirer le bonheur sans fin,c'est ce que les chrétiens-et beaucoup d'autres-appellent l'âme.Et la mort est un obstacle.Nous sommes faits pour être heureux,nous désirons un bonheur éternel,et non pas qui s'arrête à la mort.Ce bonheur sans fin,nous le désirons tous, pour nous-mêmes,pour ceux que nous aimons,parce que nous avons une âme,nous ne nous consolons pas de la mort,nous avons comme un désir naturel, irrépressible de l'éternité,l'âme n'est pas faite pour disparaître dans la terre.Les objections de ceux qui croient qu'il n'y a rien après la mort,les "matérialistes."Ils ont des objections extérieures,et d'autres qui sont d'ordre intérieur,en eux-mêmes:les unes sont des raisonnements objectifs,que l'on peut discuter,les autres sont des réactions intérieures,des blessures ou des peurs internes tout à fait personnelles à chacun.On n'en a pas toujours conscience,mais on peut les apaiser et les guérir quand ces blessures viennent à la lumière.L'objection principale des matérialistes est simple,ils déclarent qu'il n'y a rien en dehors du monde physique (physico-chimique),le monde que l'on peut observer par les sens et mesurer.Mais la réincarnation,n'est-ce pas aussi une vie après la mort?Est-il possible d'avoir plusieurs vies successives?De nos jours beaucoup de gens disent qu'ils croient à la réincarnation.On ne sait pas très bien ce que c'est souvent.Pourquoi certains sont-ils fascinés par cette idée de la réincarnation,que vaut-elle?.Il y a deux requêtes profondes dans cet attrait pour la réincarnation.1-Je sens bien en moi que ma vie profonde n'est pas faite pour s'arrêter.Le néant me répugne.Il faut de quelque façon que, ma vie mon être,dure au-delà de la mort,dans une certaine forme de vie. En fait,ce que l'on recherche d'un côté sous le mot de réincarnation,c'est l'éternité.Mais en vérité la théorie de la réincarnation est-elle la bonne réponse,est-ce la route qui mène au véritable bonheur?.2-Les gens sentent bien qu'ils ne peuvent pas aller au Paradis comme ça.Les uns comme les autres nous avons conscience que nous avons besoin d'être purifiés.N'avons nous pas été un jour un peu ou beaucoup plus complices du mal dans le monde par un mal que nous avons fait ?.Les doctrines de la réincarnation suggèrent que de vie en vie (recommencées sur la terre) nous allons nous purifier et nous débarrasser du mal qui nous colle à la peau.Cette idée est profonde et très respectable.Mais la solution qu'elle propose au problème est-elle valable?( L'idée que l'âme se promène de corps en corps de façon indépendante réduit le corps à n'être qu'une prison de passage.En réalité,le corps,c'est la carte d'identité de l'âme.L'âme ne vient à l'existence qu'avec le corps qui lui donne sa figure,et dont elle est la vie spirituelle.Nous ne sommes chacun qu'une seule personne avec une seule âme,un seul corps,une seule histoire,une seule éternité.).Pourtant,la réincarnation,ce n'est pas la vie éternelle.La réincarnation,quelle que soit la théorie qu'on suit (il y en a de nombreuses : doctrines ce n'est pas véritablement la vie éternelle.C'est une addition de petites vies avec toujours les limites de la vie d'ici,jusqu'à ce que tout d'un coup il n'y ait plus de vie du tout.Le bonheur proposé au bout du chemin n'est-il pas un étrange bonheur?L'état ultime après les réincarnations,c'est une absence de souffle,de respiration.Cette purification par vies successives consiste à se détacher du désir des biens matériels,du pouvoir,des affections et des relations avec les autres,de l'amitié.Et puis de tout lien avec la vie elle-même:ne plus penser,ne plus respirer.Alors on se confond enfin avec l'univers,le grand tout.On ne bouge,plus on ne pense plus,on n'aime plus.On n'a plus d'identité,plus de personnalité.Est-ce là le bonheur auquel nous aspirons:pour être Tout,n'être plus nous-mêmes?.Au contraire,dans la Résurrection,nous vivrons nous-mêmes,toujours.En compagnie(corps et âme)dans l'amour et le bonheur d'exister.Nous continuons éternellement et pour toujours d'aimer ceux qui dans  la vie sur terre nous aime vraiment.La vie éternelle, qu'est-ce que c'est? Comment vivrons nous?.Quelles relations pouvons-nous avoir avec ceux qui sont au ciel?Quelles relations pouvons-nous avoir avec ceux qui sont au ciel?.On imagine parfois que la vie après la mort,c'est comme au cimetière:un repos endormi long,très long et monotone.

La vie de chacun de nous en verité est simplement le combat éternelle contre la Mort + + +


limoges le 27/03/2017 bruno mafrica